Notre fonctionnement

Dernière mise à jour : 26/04/2022

L’Amap Les Pouces Verts est un groupe relativement auto-géré, c’est-à-dire que chaque amapien essaie d’apporter un peu de son temps et de ses compétences pour faire vivre l’ensemble.

Il y a avant tout les référents produits, qui s’occupent de chacun des contrats entre amapiens et producteurs (cf page Nos paysans partenaires) :

Les référents actuels pour le contrat Eté 2022 sont :

  • Bastien (assisté de Nicolas V.) pour les légumes.
  • Charlotte pour les fruits.
  • Matthieu M. pour les oeufs.
  • Alex pour la bière.
  • Arthur pour le café.
  • Sophie pour les fromages de chèvre.
  • Malika pour la viande blanche et les champignons.
  • Lucille pour la viande rouge.
  • Timothée pour le vin et les micro-pousses.
  • Nadège pour le miel.
  • Julien pour les noix.
  • Nicolas P. pour les poissons.
  • Yulia pour la recherche d’un nouveau producteur de pain (paysan-boulanger) (?)
  • Elodie pour les chataîgnes (?)
  • Céline pour la farine (?).

Nous avons aussi un référent renouvellement de contrats (gestion des listes de diffusion et d’attente) : Régis (assisté de Claire). Cette référence est cruciale 2 fois par an lors de chaque renouvellement. A ce sujet une « AG » est convoquée environ 3 semaines avant la fin d’une période, permettant la discussion entre un maximum d’amapiens et de producteurs pour faire le bilan du contrat passé et se projeter sur le futur. C’est l’occasion également de choisir tous les référents.

Il y a encore d’autres référents permettant la vie de l’Amap :

  • Planning des Permanences (chaque panier devant aider à la préparation des paniers au moins une fois par contrat) : Xavier.
  • Référent Nouveaux/réseau des Amap (Alliance PEC Isère), Clic’AMAP et site internet : Nicolas A.
  • Lieu de distribution (Le Café Vélo) : Bastien.
  • et plus légèrement référent « convivialité » : Célie (?)

D’autres produits sont en cours de prospection/création de contrats (olives, agneau, bûches glacées…), sachant que pour certains il est nécessaire de distinguer commandes groupées au sein d’un groupement d’achat car cela ne relève pas de la Charte des AMAP du fait qu’ils ne soient pas alimentaires ou locaux (savons, agrumes, etc.)